Balade dans la Butte-aux-Cailles, un cocon bucolique

Mon dernier week-end à Paris a été l’occasion de profiter de ce que j’adore faire : me lever tôt, me balader et prendre des photos ! Comme nous logions dans le 13ème arrondissement,  une promenade matinale à la Butte-aux-Cailles s’est imposée. Le quartier de la Butte aux Cailles, déjà calme au quotidien, l’était encore plus aux alentours des 6h30 du matin…

Je m’attendais à la fois à tout et à rien. J’avais repéré quelques rues à ne pas manquer, mais c’est vraiment la Butte aux Cailles dans son ensemble qui m’a séduite. Il y avait dans l’air un doux mélange de sérénité et d’harmonie qui se dégageaient des ruelles pavées et des jardins coquets aux rosiers en fleur. Cette atmosphère me rappelait un joli village aux airs de campagne encore endormie… Tellement loin de l’image qu’on se fait de Paris. Très poétique, comme début de week-end. Hop, je vous emmène avec moi…

• Au départ de la Place d’Italie (métro ligne 5, 6, 7), on a remonté la rue Bobillot puis, arrivés à la Place Verlaine, on a pris à droite sur la Rue de la Butte aux Cailles. Après 400m, on prend à gauche sur la Rue Barrault, et tout de suite à droite sur la Rue Daviel.

C’est là que se trouve, dans la rue pentue, une belle bâtisse tout en long à la façade à colombage… Le portail est entrouvert… Je me faufile. Sur le côté, une rangée de boîtes aux lettres porte le nom de la résidence : La Petite Alsace.  À l’intérieur, c’est une petite cour toute mignonne qui se cache, comme pour préserver la beauté des maisons qui l’entourent. Malheureusement, le jour de ma visite, la cour est totalement en travaux et les maisonnettes sont un peu cachées par les échafaudages… Cependant mon imagination débordante me chuchote à l’oreille la promesse de revenir un autre jour…

La Petite Alsace

De l’autre côté de la rue Daviel, se trouve la Villa Daviel, qui est en fait une ruelle pavée qui rappelle celle d’un petit village, bien loin des grands immeubles parisiens. Les maisons se suivent et ne se ressemblent pas : par ici des vélos, par là des volets bleus, quelques jardins & plantes un peu plus loin. On a tout de suite envie d’emménager… J’adore.

Pour continuer ma balade, je reprends la rue Barrault, je tourne à gauche rue Michal. Seconde surprise de la matinée, quand je me retrouve nez à nez avec la jolie Église Sainte-Anne de la Butte aux Cailles.

Le Square des Peupliers

Je rejoins la rue de Tolbiac que je suis pendant quelques centaines de mètres. J’arrive enfin à la Rue du Moulin des Prés et sur ma droite je découvre enfin le Square des Peupliers.

C’est un ensemble de 3 rues qui forment un triangle. Tout y est pour se croire comme à la campagne chez ses grand-parents… Je n’aurai même pas été surprise si j’avais senti des odeurs de crêpes à travers les fenêtres… Les rosiers débordent des grilles des jardins, et de jolis réverbères viennent ajouter une touche très romantique au lieu. On s’y sent bien en quelques minutes.

Bref, j’ai adoré découvrir ce quartier de la Butte aux Cailles et cette sensation de ne pas être vraiment à Paris (telle qu’on la connait, en tout cas). C’était vraiment une chouette balade que je vous recommande pour faire une pause avec l’effervescence de la capitale.

Et vous, quels sont vos quartiers préférés à Paris ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *