Mes bonnes adresses gourmandes à Vienne

Vienne est définitivement une destination pour les gourmands ! Quelques idées ci-dessous pour inspirer vos déjeuners et dîners pendant un séjour à Vienne. Attention, article déconseillé quand on a faim… Bon appétit !

 

La Palmenhaus

Mon premier coup de coeur viennois, c’est quand j’ai découvert pour la première fois la Palmenhaus ! Ce café se situe au Burggarten et j’ai tout d’abord été attirée par la hauteur et la clarté de la serre qui se fond à merveille dans ce parc sur la Ringstrasse. Des gens attablés en terrasse déjeunent ou prennent un verre dans cet écrin de verdure qui semble si calme. Le cadre est posé : ici, on prend le temps.

Quand on entre, je suis encore plus émerveillée… Un splendide verrière laisse passer des rayons de soleil qui caressent les hauts palmiers, les tables paraissent comme posées dans cette palmeraie. Les serveurs s’affairent, les services s’enchainent, un long bar laisse penser que c’est aussi l’endroit idéal pour boire un cocktail…

Côté assiette, la carte est simple mais complète et les prix sont corrects, au vu du lieu. J’ai opté pour la wiener schnitzel, l’escalope de veau panée viennoise, qui était au moins aussi grande que l’assiette. C’était bon, je m’y sentais bien, j’aurai pu manger là tout le reste du week-end !

Salonplafond

Mon deuxième coup de coeur de ce weekend à Vienne ! On traverse d’abord une salle de restaurant élégante, et la réelle surprise se trouve dans la cour intérieure où Salonplafond a installé une terrasse toute mignonne en mode guinguette chic avec options banquettes confortables, coussins colorés et guirlandes lumineuses… Le service est agréable dans ce lieu branché de Vienne. J’adore, sincèrement je m’y sens tout aussi bien qu’à la Palmenhaus.

Côté carte, les plats paraissent bons et là, biiim… deuxième surprise quand les assiettes arrivent. Le dressage est raffiné, les saveurs sont au rendez-vous, c’est aussi beau que bon et dieu sait à quel point c’était beau ! Je vous recommande le tartare de boeuf, et le gigot d’agneau qui étaient juste in-cro-ya-bles…

 

La pâtisserie Demel

Malgré le fait que la famille impériale avait une pâtisserie dédiée, l’histoire dit que Sissi aimait passer commande de pâtisseries et de glaces à la Maison Demel. Aujourd’hui, le lieu a gardé tout son charme ancien et respire l’authenticité. Tout autant prisé des Viennois que des touristes, on est facilement attiré par les vitrines alléchantes qui présentent des gâteaux défiant parfois les lois de la gravité. Proposant une large carte de cafés, pâtisseries et desserts glacés, j’ai opté pour une délicieuse glace violette-cassis alors que le reste du groupe a laissé libre court à encore plus de gourmandise en optant pour de somptueux gâteaux.

Je vous recommande aussi le einspänner, qui est le nom autrichien de ce que nous appelons le café viennois, c’est-à-dire un café surmonté de crème fouettée et parfois recouvert d’une bruine de poudre de cacao. Ce mot signifie « café des cochers » car c’est ce que buvaient les cochers entre deux trajets pour se réchauffer lors des hivers viennois…

 

Le café Gloriette

Parfait pour faire une pause pendant la visite de Schönbrunn, ce café se trouve tout au nord de l’immense jardin. Nous avons eu la chance de manger dans ce somptueux lieu et profiter de la vue sur le palais. La carte est simple, à des prix très abordables, mais quel bonheur de manger devant un tel panorama !

 

Mais aussi : Bitzinger

Comment être à Vienne sans manger des saucisses ? J’ai eu l’impression que c’était LE truc de street food dans cette ville ! En effet, on a croisé beaucoup de « kiosques » qui préparaient des würstel. On a goûté celles de Bitzinger avant de se rendre à près de l’Opéra pour une soirée Opera for all. Il y a un large choix au niveau des goûts : normale, au fromage, épicée, fumée… Petite ombre concernant le personnel mais il faut dire qu’on y est allés à la fin d’une chaude journée et qu’on a eu du mal à nous faire comprendre tellement il y a de choix de saucisses !

 

Et : Lugeck !

C’est une adresse incontournable de la ville pour manger les wiener schnitzel, ces escalopes de veau panées dont je vous parlais un peu plus haut. C’est vraiment copieux, à des prix corrects et le quartier est sympa! Je vous recommande de réserver car c’est souvent victime de son succès…

 

Un chaleureux merci à Claude de l’agence JetCom, à ASL Airlines France et à Florian et Bettina de l’Office du Tourisme de Vienne pour l’organisation de ce citytrip et l’invitation à y participer. Ce voyage est le fruit d’un partenariat mais le choix des visites sur place et du contenu des articles me reviennent librement.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *