Italie #2 : Escapade dans les Cinque Terre

Après notre étape à Gênes, nous avons repris notre route en longeant la côte méditerranéenne vers une destination plus farniente : les Cinque Terre. Inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, ce parc national a su préserver ses paysages sauvages entre terre et mer. Perchés sur des montages verdoyantes, entourées de vignes et de cultures en terrasses, ce sont donc cinq bourgs qui rivalisent de beauté : Monterosso-al-mare, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore.

Mais attention, on ne décide pas de débarquer comme ça aux Cinque Terre. Selon le type de séjour que l’on recherche, il est important de le préparer à l’avance et de savoir où se rendre pour éviter de perdre du temps. Il est recommandé de prévoir de visiter deux villages par jour. Notre choix s’est porté sur Monterosso et Vernazza.

 

Monterosso, la destination familiale idéale

cinqueterre2016monterosso2

cinqueterre2016monterosso4

cinqueterre2016monterosso5

 

Vernazza, et ses hautes maisons colorées

cinqueterre2016vernazza4

cinqueterre2016vernazza5

cinqueterre2016vernazza1

Conseil n°1 : y accéder, sans stress

Tout d’abord, parlons de l’accès. Prendre sa voiture est vraiment déconseillé car les villages sont reliés par des routes assez tortueuses et se garer là-bas, selon la saison, peut s’avérer très compliqué…

Une alternative peut-être d’y aller en train. Les bourgs des Cinque Terre sont desservis par la ligne ferroviaire Levanto – La Spieza. C’est l’option que nous avons choisie : nous garer facilement à La Spieza (plusieurs parkings et places de stationnement dans la ville), ne prendre que l’essentiel pour la journée et nous déplacer en train entre les villages.

Nous nous sommes donc rendus au Point Informations Cinque Terre de la gare de La Spezia (je suppose qu’il y a l’équivalent à la gare de Levanto) pour acheter deux « Cinque Terre Cards ». Au prix de 16€ par personne, elle donne accès illimité aux trains régionaux et aux bus, au parc national des Cinque Terre, des tarifs réduits sur l’entrée de certains musées là-bas et même un accès gratuit au wifi.

L’accès peut aussi se faire en ferry (sauf pour Corniglia qui n’a aucun accès maritime) ou en bus. + d’informations

 

Conseil n°2 : partir hors période estivale

N’ayons pas peur des mots. Nous y sommes allés en août et comme vous aurez pu vous en rendre compte sur nos photos, c’était tout simplement bondé de touristes. Un peu trop même, à tel point que ce qui aurait dû n’être que plaisir et détente est presque devenu désagréable et source de stress.

Entre la galère pour trouver 1m2 de sable où poser sa serviette et les 1h de queue pour acheter un billet de train, nous avons presque passé notre journée à courir dans tous les sens, sans profiter des villages autant que nous aurions voulu.

L’idéal est donc de partir, dans la mesure du possible, à un autre moment qu’en juillet ou août.

 

Conseil n°3 : prévoir plusieurs jours

Pour profiter au maximum de ce que les Cinque Terre ont à offrir, une seule journée n’est pas suffisante… On se sent frustré, bousculé, pressé, bref on ne profite pas assez. L’idéal est de prévoir un séjour de plusieurs jours pour bien prendre le temps de découvrir chaque bourg comme il se doit. Selon ce que vous aimez faire, plusieurs options sont possibles comme par exemple réserver plusieurs nuits dans un hôtel et visiter des villages différents chaque jour ou encore changer d’hébergement toutes les nuits.

L’avantage c’est que chaque terre est accessible à pied puisque le parc est traversé par de nombreux sentiers balisés. Il faut juste aimer la randonnée et ne pas avoir des dénivelés!

Si je devais faire le bilan de notre bref passage aux Cinque Terre, nous avons vraiment été conquis par la beauté des paysages mais un peu rebutés par l’affluence… Dommage parce que ça vaut vraiment le détour! Du coup, on s’est promis d’y retourner plus ou moins 5 jours pour profiter de ce décor sauvage en arpentant les sentiers pédestres pour aller d’un village à l’autre…

Vous aimerez aussi...

2 comments Add yours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *