En Espagne, à seulement quelques centaines de kilomètres du Sud de la France, le désert des Bardenas Reales est dépaysant à souhait. Au coeur de la Navarre, c’est un paysage unique en Europe qui s’offre aux visiteurs. S’étendant à perte de vue, entre quelques petits villages parfois aux allures – sans jeu de mot – désertes, c’est le second désert européen avec 42 000 hectares (après celui des Tabernas en Andalousie).

Je m’y suis arrêtée quelques jours en weekend VTT, et c’est seulement un an plus tard, que j’ai eu envie de revenir sur cette expérience… tellement appréciée que j’y suis retournée durant un roadtrip à travers le nord de l’Espagne.

Cependant, rien de comparable à tout ce que j’avais pu imaginer, et encore moins à ce que j’avais pu voir auparavant.  On se croirait sur un autre continent, à mi-chemin entre l’Afrique et l’Amérique… Classé Réserve de la Biosphère par l’UNESCO, ce paysage est le résultat de millions d’années d’érosion de cette roche argileuse. Si personne ne m’avait prévenue, j’aurai pu me croire dans la Monument Valley.

Facilement accessible en voiture, c’est aussi très agréable de l’arpenter à pied, en vélo ou encore à cheval. Mais même en suivant les chemins, le plus fun reste quand même de partir, tel un aventurier, à la découverte en descendant dans les ravins.

Le point de départ : le Castil de tierra, imposante « cheminée de fée » à la forme curieuse.

barderas reales

_MG_5150

_MG_5168

_MG_5210

IMG_2459

IMG_8177

IMG_8183

IMG_8190

IMG_8191

IMG_8189

Photos prises par Andrés Rodriguez et Aurélie Perez.

EnregistrerEnregistrer