Italie #3 : un week-end à Florence, jour 1

Florence, Capitale de la Toscane. Voilà le point de chute de notre roadtrip estival en Italie. Pour rappel, nous avions prévu cet itinéraire : Toulouse • Aix-en-Provence • GênesCinque Terre • Florence • Pise • Savone • Aix-en-Provence • Toulouse. Le tout en voiture en 8 jours, un peu ambitieux mais nous étions convaincus de notre organisation (quasiment) sans faille.

Le jour 3, nous sommes finalement arrivés à Florence en fin de journée, fatigués mais apaisés d’être rentrés de l’effervescence des Cinque Terre. Nous avions déjà des étoiles dans les yeux en repensant au petit bijou qu’étaient Vernazza et Monterosso, et encore plus en sachant ce qui nous attendait à découvrir de la capitale toscane.

Nous avions donc un week-end pour profiter de Florence et un programme chargé en visites, balades et bonnes adresses à découvrir.

Un week-end à Florence : jour #1

Debout de bonne heure et de bonne humeur, petits-déjeuners engloutis, nos sacs à dos pleins pour la journée, appareils photo chargés autour du cou et baskets aux pieds, nous étions prêts !

9h : Direction la Piazza del Duomo

Battistero de San Giovanni et la cathédrale derrière.

Chef d’oeuvre de l’architecture et monument emblématique de Florence, nous nous sommes rués pour découvrir la Piazza del Duomo et la Cattedrale Santa Maria del Fiore. S’inspirant du Panthéon de Rome, Brunelleschi est l’architecte à l’origine de l’imposante coupole de briques rouges qui surplombe Florence et offre une vue à 360° sur la ville. Mais il n’y a pas que ce bâtiment à la magnifique façade néo-gothique en marbre rose, blanc et vert, sur cette place se trouvent aussi le Battistero de San Giovanni ainsi qu’un campanile s’élevant à 85 mètres de hauteur. Le panorama du haut du campanile est presque aussi impressionnant que du haut de la coupole, mais malheureusement il y avait plus de 3h de queue pour visiter l’intérieur du duomo donc nous avons continué à flâner dans le quartier, rêveurs et un peu frustrés.

La façade néogothique a été réalisée au XIXe siècle par l’architecte Emilio de Fabris.

 

10h30 : On change d’époque avec la Basilica di San Lorenzo

Sur la Piazza San Lorenzo, nous sommes étonnés d’arriver devant un église à la façade brute, qui tranche vraiment avec celle plus fastueuse de Santa Maria del Fiore. Nous avons ensuite appris que le Pape Leon X avait commandé à Michel-Ange une façade en marbre blanc de Carrare mais qu’elle était restée inachevée; d’où l’aspect rugueux et brut.

Fondée au IVe siècle, la Basilica di San Lorenzo est la plus ancienne église de Florence. Elle a été rénovée en 1425 par Brunelleschi à la demande de Côme l’Ancien pour offrir une dernière demeure aux Médicis.

Elle regroupe donc les Cappelle Medice et la Biblioteca Medicea Lorenziana, qui présentait l’exposition « Restauri e miniature del 700 », un ensemble de restaurations et de miniatures effectuées entre 1757 et 1803 par Angelo Maria Bandini, bibliothécaire à cette période.

Florence2016oui2
Florence2016oui4

 

12h30 : On grignote au Mercato Centrale

À deux pas de San Lorenzo, nous découvrons dans un grand hangar d’acier et de verre qui abrite le Mercato Centrale et tous ces étals de marchands. Charcuteries italiennes, meules de parmesan, huiles d’olives de choix,… L’occasion pour nous de déguster de bons produits du terroir toscan et faire le plein de choses à ramener (on a craqué sur les pasta et les vins) ! Quelques images seront à retrouver dans un prochain article avec la vidéo de Florence.

 

14h : le Quartier Santa Croce

À deux pas de l’effervescence de l’hyper centre de Florence, nous nous baladons vers Santa Croce, quartier authentique qui semble préservé de l’abondance touristique, où les florentins aiment fréquenter les boutiques, bars et restaurants.

On a adoré l’ambiance de cette partie de la ville, on découvre de chouettes petites rues, les gens prennent leur temps, et on s’écarte un peu du rythme effréné de Florence.

Pour les amateurs de musées, ne manquez pas le Museo del Bargello qui abrite la plus riche collection de sculptures toscanes dont une partie des plus belles oeuvres de la jeunesse de Michel-Ange. À voir également : le Museo Horne et le Museo Casa Buonarroti.

Et surtout, en se baladant, on tombe sur des petits bijoux architecturaux comme la Basilica de Santa Croce.

Il est étonnant de voir la différence de style entre la façade somptueuse faite de marbre polychrome, et l’intérieur de l’église plus sobre, voire austère.

Pour financer la construction de Santa Croce en 1294, les Franciscains firent appel à la générosité de riches familles florentines. En contrepartie, elles demandèrent à être enterrées là. On trouve donc les magnifiques tombeaux de Michel-Ange, Machiavel et Galilée, entre autres, ou encore le cénotaphe de Dante.

Tombeau de Galilée.

 

16h : Balade le long de l’Arno

Après notre belle visite de la basilic Santa Croce et ses deux cloîtres, nous avons rejoint le fleuve qui traverse Florence, l’Arno. Quel plaisir de marcher le long de ce cours d’eau en profitant du soleil et du calme de la ville… L’enfilade de ponts a un certain côté romantique, sans parler de la beauté du Ponte Vecchio.

Le Ponte alle Grazie
Oltrarno, le quartier de « l’Outre-Arno » surplombé par la Piazzale Michelangelo

En remontant l’Arno, nous arrivons vers le Ponte Vecchio, le pont emblématique de Florence. Pour la petite histoire, sur ce pont étaient à l’origine installés des bouchers mais leur activité était jugée trop malodorante par Ferdinand Ier de Médicis qui ordonna aux joaillers de s’y installer au XVIe siècle. Depuis cette corporation continue d’exercer sur le Ponte Vecchio, parcouru chaque année de milliers de touristes qui rêvent devant les vitrines scintillantes…

Le Ponte Vecchio, pont emblématique de Florence.
Le Ponte Vecchio, à gauche et le Corridoio Vasariano, à droite.

 

18h : Détente & antipasti

Après avoir flâné dans les rues de Florence (plus de 15 km à pied pour ce premier jour), nous avons décidé de nous poser un peu. Déguster un petit café, prendre le temps d’apprécier l’instant présent et un petit retour à l’hôtel pour se reposer avant la soirée.

Et retrouvez le récit de notre Week-end à Florence, jour #2 !

Vous aimerez aussi...

2 comments Add yours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *